https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ Dans les secrets du ventre ...(3 ème partie)

Dans les secrets du ventre ...(3 ème partie)

October 2, 2017

 

Nous continuons notre voyage au coeur du ventre, cet espace sacré, si important, si mystérieux et tellement intelligent.

Revenons un instant sur ce que nous avons évoqué précédemment sur le duodenum et le nombre  12 signifiant, en autre, les 12 voies de réalisation essentielles du destin (12 signes de la roue zodiacale, 12 secteurs de vie, 12 énergies...). 

 

Dans l'article précédent, nous avons mis en lumière  que nous entendions dans "duodenum digitorum" ,"duo dénomme " et que  "digitorum" signifiait 12 doigts. Les doigts représentent les voies d'accomplissement du destin, "tu dois" et le nombre 12 quant à lui, dans différents systèmes philosophiques, renvoie à ce qui est achevé, ce qui forme un tout, un ensemble harmonieux et complet. La mission secrète du duodenum est donc de révéler le 12, avant la remontée de la conscience dans l'espace du coeur qui sera alors "une invitation à vivre le 12".

Dans les intestins, l'intelligence viscérale est bien présente avec les 200 millions de neurones qui les tapissent. D'ailleurs, intestin c'est "in testus", "dans la tête" et ils ressemblent physiquement  au cerveau, le lien est des plus flagrant !

 

                Les intestins gèrent un processus biologique  complexe, la digestion, "D'I Gestion" en "langue des oiseaux". Il s'agit, dans la symbolique, de développer une bonne gestion des informations "nées" "D" de l'intuition "I" pour les rendre utiles à l'organisme (gestion). N'oublions pas que le mot "tripes" qui désigne cette partie du ventre est l'anagramme du mot "esprit", nous renvoyant inévitablement au domaine du sacré ! Il s'agit de l'espace sacré des "tripes".

Le cerveau et les intestins communiquent sans cesse grâce à la médiation du nerf vague qui les relie , la "panse" du bas est en relation avec la "pense" du haut. On transmute 2 voyelles, le "a et le e" pour évoquer et mettre en exergue  deux cerveaux !

Il est un fait que le"panse" du bas rumine, en analogie avec le processus péristaltique des intestins, un travail lent de "répétition", alors que le "pense" du haut réfléchit, s'agissant là de "la réflexion de la lumière sur un miroir dans une attitude de génuflexion mentale, "re-fléchir" en acceptant l'inconnu et la pression de la lumière".

 

Dans la symbolique toujours, des intestins qui fonctionnent bien ramène au fait de faire confiance en l'intelligence du vivant qui "guide nos pas sur le chemin", notre chemin personnel et unique ...D'ailleurs n'entendons-nous pas "un test un", comme étant un lieu où s'opère une sélection des compétences, des outils, des dons à notre disposition ?

Les intestins (7 mètres) constituent la plus grande surface du corps exposée à l'environnement dont la muqueuse se renouvelle toutes les 3 semaines. Ils ont besoin de temps pour absorber la nourriture, , les pensées, une idée, une expérience ( le chyme met 6 heures à parcourir l'intestin grêle et il faut encore 14 h dans le colon pour achever le processus).

Comme nous l'avons évoqué plus haut, les intestins et le cerveau sont en étroite relation grâce au nerf vague et aux neurones qui participent à son bon fonctionnement. Ils ont aussi (les intestins) une relation privilégiée avec le foie par la veine porte. Ce magnifique tube digestif est alors au centre de 3 systèmes : l'immunitaire par le microbiote, le sanguin avec la veine porte et le nerveux avec le nerf vague. Nous ne pouvons plus nier sa force et son importance au sein de notre corps !

Le ventre est au coeur de notre être (siège du hara)  et renvoie à la nécessité pour l'homme en chemin, de prendre toute sa place (foie/sang), de se positionner par rapport aux autres (flore intestinale) sans oublier de penser à son environnement (cerveau). Les intestins sont de précieux "près des cieux" outils  qui trient "l'utile et l'inutile" afin de redistribuer dans les 3 systèmes pré-cités, "afin de se protéger (immunitaire), s'affirmer (donner forme) (sanguin, le sang étant le siège de l'âme)  et d'acquérir des informations (cerveau)".

Les intestins symboliques nous mènent sur les thèmes de la pensée, de la santé et de la communication avec autrui, autant d'axes fondamentaux dans l'avancée de la conscience. D'ailleurs, pour "réaliser son oeuvre", il est nécessaire de prendre du temps et d'avoir un rythme régulier (péristaltique) afin de trier et d'analyser pour mieux digérer (intestins) ...

Magie des mots et des nombres, la guématrie ( art numérique des mots) de "réaliser son oeuvre " est 1400, comme "le secret du coeur" ou bien "venir à maturité"!

Il s'agit donc bien de la même chose ...

Cette oeuvre est en bonne voie, "lorsque l'homme et la femme de l'intestin sont en contact avec leur féminin, car le ventre est le lieu de naissance, prérogative essentielle des entrailles des Grandes Déesses".

 

Deux processus peuvent être mis en exergue : 

- Celui des viscères creux , yin (estomac, vésicule biliaire, duodenum et intestins) qui questionnent sur notre relation personnelle à l'ouverture, à la réceptivité, à l'intégration ...qui dans leurs dysfonctionnements nous parlent de difficulté d'acceptation et de réceptivité.

- Celui des viscères pleins, yang, émissifs (foie, rate, reins, pancréas) dont les dysfonctionnements peuvent évoquer le blocage dans l'expression de projets personnels (foie), des amours contrariés (reins), la créativité refoulée (pancréas) ou bien la perte de sens de la vie (rate).

 

               Le Féminin a été réduit par les patriarcats indo-européen, juif puis chrétien afin d'être dominée. "Le"pense " du haut domine alors le "panse" du bas, cette intelligence viscérale qui effraie le monde masculin". Or, l'évolution de conscience ascendante, des pieds vers la tête, passe par les intestins, lieu corporel où le désir sexuel (2ème chakra) se transforme en besoin de comprendre, "in testus" " en étant pleinement en lien avec le sommet, le cerveau" ...

 

" La femme du ventre ne sépare pas la spiritualité d'avec la jouissance

car elle sait que tous les 2 procèdent d'un même extase".

 

 

 

Réflexion largement inspirée par les enseignements de Luc Bigé

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents