https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ Une invitation à développer le meilleur de “nous m'aime“

Une invitation à développer le meilleur de "nous m'aime"

January 31, 2017

 

Tout ce qui est fait en conscience amplifie la puissance de l'acte ....

Le peuplier nous incite et nous invite à faire croître en nous le meilleur, le plus haut, l'élévation de notre âme. C'est un arbre au feuillage caduque de la famille des saules . Il en existe 2 variétés le blanc et le noir pour mieux nous montrer le chemin vers le Un, vers l'androgynie. Il monte à 30 ou 40 mètres de hauteur et vit de 100 à 400 ans selon la variété.

 

Le nom peuplier vient du latin "populus", le peuple, une indication essentielle pour montrer combien, malgré sa hauteur, il nous est proche.

Dans la mythologie grecque, le peuplier était noir et Hercule porta une guirlande de feuilles de peuplier lors de son combat contre Cerbère (le gardien des enfers) et lors de son combat, par l'effet de la sueur, un des côtés des feuilles devint blanc et l'autre resta sombre mettant en exergue la double nature, la complémentarité du blanc et du noir, du lumineux et du ténébreux, en somme toute la dualité de l'être. On trouve aussi le mythe de la Nymphe Leucé qui était convoitée par Hadès et qui lui échappa en se métamorphosant en peuplier blanc, alors l'arbre fût élevé au rang de l'arbre de la résurrection. D'ailleurs, son bois était le seul autorisé lors des sacrifice faits à Zeus !

                    A la mort de la Nymphe, Hadès planta des peupliers blancs dans son royaume, Les Champs Elysées qui étaient une région paradisiaque des Enfers réservée aux hommes vertueux.

Que dire de l'origine de son nom "populus", qui donna aussi le mot "populaire", si ce n'est que les Romains le plantait massivement dans des lieux publics et qu'il était très populaire, justement, chez  Celtes autour duquel il y avait de nombreux cultes.

Il se présente sous un aspect double (extérieur de ses feuilles est clair alors que l'intérieur est sombre); il forme un couple d'opposés s'articulant aussi autour de sa nature phallique, s'élevant vers le ciel, au-dessus du cours horizontal des eaux auprès desquelles il se plait particulièrement bien.

En France, en 1830 et en 1848, 2 années de Révolution, le peuplier fût planté en grande cérémonie, comme "arbre de la liberté", ambassadeur du peuple, car le "peuple y est" et que le peuplier n'est jamais isolé , ils sont toujours plusieurs !  Il est intéressant de noter le lien subtil avec la foule que constitue le peuple car "le bruissement de ses feuilles au vent rappelle le bruit confus d'une foule" et c'est sous cet arbre  que les hommes prenaient des décisions importantes.

Quand on regarde l'équivalence numérique du mot peuplier, on trouve le nombre 579 qui est aussi le nombre qui se cache derrière les mots "purifier" et "réconciliation" ! Le peuplier invite-il le peuple à se réconcilier, à se purifier pour s'élever, comme lui, vers les hauteurs, tout en étant bien enraciné, bien campé ?

Et c'est ainsi qu'il nous incite à prendre conscience de notre nature double (ses feuilles), à l'unir et à développer le meilleur de nous même, notre nature supérieure, notre Soi pour avancer et faire ce ce "pas sage" qui conduit vers la paix "P" du sage dans plus de  fraternité et d'amour.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents