https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ La pierre de février ...

La pierre de février ...

January 31, 2017

 

Josephe Flavius, né à Jérusalem en l'an 37/38 et mort à Rome en l'an 100 est l'un des plus grands historiographe romain de confession juive qui a établi un lien entre les gemmes (pierres), les signes astrologiques et les mois de l'année.

En ce mois de février, je vous propose de nous rapprocher de notre délicieuse amie l'améthyste qui fait partie de la vaste famille des quartz et des 12 pierres de la Jérusalem Céleste. Sa couleur qui varie du plus clair au plus foncé est dû à la présence de fer, et le violet est, on le sait, le résultat d'un subtil mélange entre le rouge et le bleu, le rouge, naturellement attribué à l'homme (Adam- l'homme rouge), le bleu aux "cieux".

 

Le violet évoque un état de transcendance "issue d'une participation aux réalités du Tout-Autre, un état associé à l'après vie" (1). Plus encore, le violet évoque également l'ivresse mystique qui peut en découler et nous rappelle que cette couleur est aussi celle du jus de la vigne.

Mais quelle que soit l'ivresse, elle ne doit pas conduire l'homme à se détacher du monde, il doit rester ancré aux réalités de celui-ci. C'est sans doute pourquoi, les anciens attribués à l'améthyste la capacité de dissiper les vapeurs d'alcool et l' étymologie de son nom amathustein, qui signifie "ne pas être ivre" vient nous le confirmer.

Arrêtons nous un instant sur la mythologie, une fois n'est pas coutume, pour explorer ce magnifique gemme qu'est l'améthyste. Pour les Grecs, Dionysos, le dieu de la vigne, du vin et de l'ivresse, était furieux d'avoir été insulté par un mortel. Il jura de se venger sur le prochain mortel qui croiserait sa route, et fit apparaître des tigres affamés. Hélas, sa vengeance tomba sur une ravissante nymphe nommée Améthyste, qui, en allant rendre un culte à déesse Artémis, croisa la route des tigres. Artémis voulut la sauver et la transforma en statue de cristal, pour la protéger des fauves. Lorsqu'il vit cette magnifique statue de cristal sans vie, Dionysos pleura. Ses larmes de vin, tombant sur le cristal, lui donnèrent la teinte pourpre que l'on connaît.

Chez les Romains, la version est toujours un peu différente, peut être un peu moins poétique...
Bacchus poursuivait de ses assiduités une nymphe d'une rare beauté nommée Améthyste. Celle-ci implora la protection de la déesse Diane, déesse de la chasteté. Diane la transforma en statue de cristal pour empêcher Bacchus de l'embrasser ! Vexé et humilié, Bacchus donna à la statue la couleur du vin, et lui donna le pouvoir de préserver des méfaits de l'ivresse.

On disait, que les Grecs taillaient des coupes dans l'améthyste qui avaient alors le pouvoir d'empêcher que le vin enivre les convives...Et chez les Perses, on déposait une améthyste sur l'estomac des buveurs afin, encore une fois, de neutraliser l'effet de la boisson. Saint Albert le Grand déclare que cette pierre "combat l'ivresse et garde éveillé"(1).

Aujourd'hui encore, on conseille l'usage de l'améthyste qui peut être déposée sous la langue pour éviter tous les excès, notamment d'alcool (pas facile de boire avec une pierre sous la langue) mais  aussi de mettre une améthyste dans un verre d'eau, de le laisser reposer toute la nuit et de boire le contenu à jeun...


Le fuchsia, nuance du pourpre, est traditionnellement une couleur royale ou monastique. L'améthyste est le symbole de la sobriété (c'est sa signification étymologique, sans doute parce qu'elle a la couleur du vin coupé d'eau), de la piété, de la sagesse, de la tempérance et de l'humilité. C'est la raison pour laquelle on la trouve fréquemment dans les églises. Au Moyen-Age, les membres du Clergé la recherchaient car elle était sensée encourager ou faciliter le célibat (elle éloignait les "mauvaises femmes" et les vipères...) ! C'est ainsi qu'elle a été baptisée "pierre des évêques"... Beaucoup d'évêques en portent encore aujourd'hui !
Léonard de Vinci écrivait que l'améthyste avait le pouvoir de dissiper les mauvaises pensées et d'aiguiser l'intelligence. Elle stimule la créativité, la méditation, la clarté d'esprit et les rêves prophétiques. Placée sous un oreiller, l'améthyste combattrait aussi l'insomnie et les cauchemars !
L'améthyste est associée au mois de Février, au signe astral du Poisson et à la planète Jupiter (planète relié au foie (l'ivresse)), alors voilà une idée de cadeau pour un bébé né en Février ou à s'offrir pour se délecter de sa douce présence à nos côtés.

 

(1) R.Payeur - Les 12 Pierres de la Jérusalem Céleste

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents