https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ Il était une “foie“ le figuier...

Il était une "foie" le figuier...

December 30, 2016

 

En ce mois de janvier, je ne sais pourquoi ... , peut être parce que ses fruits ont pu accompagner le foie gras (tiens... tiens ), ou peut être pour autre chose, j'ai envie de vous parler du figuier. Arbre appartenant pleinement à l'histoire collective sur bien des plans et dans bien des religions ou sociétés. Il fait d'ailleurs partie des 3 arbres prophétiques avec l'Olivier et la Vigne.

Tout un programme !

 

C'est un arbre qui n'a pas vraiment besoin d'être planté (on le peut toujours bien sûr si on en a pas) car il "vient comme ça ... au bord des chemins ". Ses fruits sont tellement doux, sucrés et généreux qu'ils sont utilisés de bien des manières dans l'art culinaire.

Il symbolise la générosité, la puissance d'incarnation - il avait une bonne place dans le Jardin d'Eden -la fécondité, le don puisqu'il ne cherche qu'à offrir. Il reste plutôt proche de la terre et ne cherche pas  à monter absolument vers les cieux. Il nous apprend à donner si on ne sait pas. C'est un sage enseignant, humble et généreux. Par ses pouvoirs de fécondité, il est relié aux énergies lunaires et peut être intéressant à utiliser pour tout ce qui concerne le foyer, la fertilité ou les enfants, notamment en le faisant sécher pour en faire des fumigations (1).

L'olivier est le symbole de la civilisation grecque, la vigne de la civilisation romaine, le figuier est quant à lui rattaché à la civilisation nord africaine. Il est d'ailleurs originaire de Syrie et d'Afghanistan. Il était très connu des civilisations pré-sumériennes et notamment 5000 ans avant notre ère des Egyptiens qui concoctaient des boissons pour des  cérémonies et des produits pharmaceutiques. On connait l'épisode de Cléopâtre qui, dans son bain, tendit la main vers un panier de fruits remplis de figues et d'où sortit un serpent qui la mordit mortellement. Plutarque dira qu'elle avait choisi cette fin avec la figue.

Dans la mythologie grecque le figuier est rattaché à la Déesse Déméter (déesse des moissons et de la Terre). Ils considéraient son fruit "plus précieux que l'or " et en interdisaient même l'exportation. Platon, grand amoureux de la figue, la conseillait aux philosophes pour les rendre plus intelligents.

Dans le bouddhisme, il est l'arbre de Bouddha, symbolisant l'illumination spirituelle car c'est sous cet arbre que Siddharta Gautama (Bouddha) aurait compris ,en 528 avant J.C, la nature profonde de la souffrance terrestre et les moyens de la combattre.

 

                 Le mot figuier est issu du latin "ficus", qui donna aussi les mots FOIE et FOI... le figuier serait-il relié à notre foie, organe, et à notre foi .... ? Explorons un peu cette piste..

Tout d'abord il est intéressant de noter la similitude de forme entre l'organe et le fruit, ce qui aurait orienté le choix du mot. Mais cela n'est pas tout !!!

Arrêtons nous un instant sur le foie, "siège de la gloire divine" (2). Il est l'organe le plus volumineux du corps, environ 1kg 500  (le coeur pèse 300 grammes ) et contient environ 300 Milliards de cellules . A titre de comparaison, notre galaxie contiendrait 200 Mds d'étoiles !!!

Il assure notre sécurité alimentaire. Il est l'organe de l'abondance et reste démuni face aux manques et à l'austérité, 2 choses si contraire à sa nature. Il est à noter que cet organe est intimement lié à la connaissance, il a un pouvoir de vision, les Mésopotamiens et les Grecs lisaient l'avenir dans les foies d'animaux.

Dans la langue des oiseaux, on entend "Feu Oie", c'est à dire l'énergie vitale (F) qui pousse la personne à accomplir son destin (Oie de Némésis - mythologie grecque) au risque de la fo L ie, car en y rajoutant un L, il devient un foie ailé qui aurait perdu tout contact avec les réalités terrestres. La figue/ficus est la nourriture traditionnelle des oies et on retrouve le lien avec l'oie de Némésis, grande déesse, qui vérifie à chaque instant que l'homme avance sur le chemin de son destin. On peut d'ailleurs ici faire un parallèle avec le fameux jeu de l'Oie, qui de forme labyrinthique amène le joueur de la Terre vers le Ciel en accomplissant son destin à travers les épreuves que signifient chacune des cases.

L'organe est donc chargé de vérifier que la personne respecte la loi (l'oie) de Némésis, celle qui veille à sa réalisation spirituelle. Le foie est relié, nous l'avons dit, à un désir d'expansion, de réalisation en allant toujours plus loin sur notre chemin  avec la joie qui en découle et par cela on le relie à la planète de l'expansion, la plus volumineuse de notre système solaire (le foie est lui le plus volumineux dans notre corps), la planète jovienne (joie), Jupiter ...Il s'agit d'accorder ses rêves à son propre destin dans la joie née de l'abondance, sans impatience ni colères .

Balzac disait "les malades dont le foie est plus ou moins attaqué sont disposés à l'impatience et à la colère".

 

                        En hébreu, le foie c'est caved qui veut dire "lourd", "pesant" et pour la tradition juive il est "le plus noble des organes". Son appellation évoque la notion d'honneur, de respect (kavod en hébreux) et sa correspondance numérologique est 26, le nombre du tétragramme divin (YHVH).  Même valeur, même puissance que le NOM. Il est "donc appelé à s'enrichir du NOM" (2). D'ailleurs, sa forme rejoint le triangle et confirme qu"en ce lieu il faut conscientiser la présence divine pour qu'elle croisse (Cf : le triangle avec le tétragramme à l'intérieur). Quand l'homme ne le remplit pas de cette richesse, alors il l'alourdit de nourriture physique et/ou psychique qui constituent "autant d'entraves à son accomplissement". Quand l'homme est enfermé dans les émotions de  colère, de jalousie et de peurs..., il se "ronge le foie" et sa foi par la même occasion.

Revenons à notre figuier, car en hébreu il s'agit du mot "téénah" qui veut dire à la "fois" le figuier et le désir. Les 2 sont donc liés, c'est le désir de FOI. Quant à la feuille, il s'agit du mot Aléh, qui signifie aussi la montée. Le figuier "symbolise le désir, ses feuilles la poussée de ce désir et ses fruits en sont l'accomplissement" (3) et tout cela fait partie de notre foie, car c'est par le désir d'expansion que le foie se remplit des énergies de croissance et est pour Annick de Souzenelle, "le lieu du corps où s'engrange la Lumière de l'accompli".

Le Foie/Figuier est donc le lieu de la montée d'énergie et "est le bouclier qui sert à protéger" pour les chinois. Notre foie a donc les qualités du figuier puisqu'il a des vertus protectrices (bouclier), fécondantes (désir) et régénérantes en tant que siège de la gloire divine.

 

                 Pour finir, nous pouvons nous amuser à calculer le nombre qui se cache derrière le mot FIGUIER, et c'est 426, nombre relié aussi à "est capable de " et à "se soigner". Alors, mangeons les fruits du figuier en conscience, symbole de l'accomplissement, , pour être capable de nous soigner et ainsi être dans la foi de qui nous sommes vraiment et ainsi nourrir les énergies de notre Feu (F) avec l'Eau (O) pour manifester la transcendance (I) et l'affirmer (E) dans le plein enthousiasme ....au nom de notre vérité intérieure.

Bon appétit !!!

 

(1) - De l'Usage des Herbes, Poudres et Encens en Magie 

(2) - Symbolisme du corps humain - A.de Souzenelle

Copyright - 2018

 

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents