https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ Que nous disent nos Pieds ? (2ème partie)

Que nous disent nos Pieds ? (2ème partie)

November 29, 2016

Nos pieds nous invitent à avancer en étant libres de nos choix pour aller vers notre destin ....

Mais alors comment faire ? Avec quel outil ? 

 

Le scaphoïde, le cuboïde et les 3 cunéiformes, (1+1+3 =  le nombre 5 - le nombre de l'homme, de ses sens, du changement, des voyages)  s'ajoutent à l'astragale et au calcanéum pour former le tarse. Ils font référence à un vocabulaire naval. En effet, le scaphoïde évoque une "forme de barque", le cuboïde, une forme de cube et les cunéiformes des coins qui servent à tenir le navire. On peut alors dire que le pied est semblable à une barque, un bateau renversé. C'est l'arche plantaire, une coque qui correspond au navire mythique, l'Argo qui permis aux argonautes d'aller chercher la Toison d'Or.

 

Les 7 os du tarse renvoie donc à 2 mythes, celui d'Achille que nous avons exploré et celui de Jason que je vous propose de découvrir.

Une barque, un bateau, est toujours symbole de passage, de passage entre 2 rives, entre 2 mondes, entre 2 plans de conscience.  Mais dans le mythe de Jason, qu'elle est donc cette Toison d'Or qui attire cette embarcation avec ces 52 (7) héros  et Jason dont le nom signifie"guérisseur" ?

 

Jason était le jeune héritier d'un trône qui lui sera usurpé par un 1/2 frère. Il redevient alors un simple citoyen et suivra l'enseignement du centaure Chiron (un autre guérisseur ...) qui l'éleva. 

Adulte, il décidera de reconquérir son royaume et arriva à ces portes muni d'une seule sandale, détail qui fera écho à l'oracle de Delphes reçut par le Roi du Royaume, Pélias, quelques temps avant. Il ne sera donc pas surpris de cette visite. Le Roi Pélias accepta de rendre le royaume à Jason contre la Toison d'Or qu'il  devra aller récupérer et lui ramener. Une mission réputée impossible. Mais cela est sans compter sur le courage de Jason et de ses argonautes.... La toison est une toison de laine d'or gardée par un terrible dragon. Il réussira sa mission aidé par Médée, qui deviendra sa femme.

Sur l'homme nous pouvons remarquer qu'il existe 2 toisons, une sur la zone génitale, l'autre au sommet de la tête, qui parlent toutes les 2 de vitalité, de force, de sexualité, de vigueur, de désir. Jason utilise une barque pour aller reconquérir la "vitalité" dont la Toison est l'emblème.

L'ensemble des 2 mythes (Achille et Jason) relatifs aux 7 os du tarse semble nous proposer la démonstration d'un processus, celui d'un début et d'une fin. Le début est marqué par Achille, qui se libère des entraves et se met en route pour accomplir son destin en renonçant "aux systèmes de croyances qui dispensent l'homme d'allumer seul la bougie de son expérience spirituelle" et la fin avec Jason dans une barque prête à recevoir "la vitalité du Soi" dont la Toison est l'emblème. La mission des Argonautes semblent être de ramener "la force de vie des pieds vers le sexe de manière à guérir (Jason) la totalité du corps et ses organes".

En accomplissant son destin, libéré des entraves, croyances et racines, l'homme se met en route avec la pleine vitalité du Soi ce qui lui apporte vigueur et santé dans tout son être. L'immobilisme le sclérose, signifiant  une perte de ses facultés d'adaptation ...(et pourtant,  s-cler-ose ? ...................Ose avancer ...).

 

                Un pied en souffrance lance 3 grands appels :

                                - Un appel à se tourner vers soi pour entendre et libérer les liens qui le lient au psychisme de la mère.

                                            - Un appel à se libérer des entraves familiales et sociales .

Quand il existe une pathologie héréditaire = Quel est le poids des mémoires transgénérationnelles ? (Hallux Valgus par exemple)

                                             - Un appel à marcher seul en conscience, en prenant des risques au nom de sa vérité intérieure (astragale / calcanéum).

 

Et ces 3 grands appels renvoient à 4 causes mytho - pathologiques (au passage 4 + 3 = 7 encore ...) qui invitent à se transformer. 

La première cause est un sentiment de marginalité, de perte de lien social, la deuxième renvoie à une mère surprotectrice qui refuse l'accomplissement du destin de son enfant (Achille), la troisième à la levée des obstacles qui empêchent de partir du bon pied (père absent ou trop présent) et enfin au départ pour guérir en contact avec notre Soi (Jason).

On peut évoquer aussi les orteils douloureux qui renvoient au fait de ne pas "être écouté dans ses besoins fondamentaux" car les orteils sont les oreilles de la Terre ( or T eils)..notre grande Mère.

 

Je vais pour conclure m'arrêter un instant sur 2 nombres , le 7 bien sûr et le 26 .

 

Il y a 26 os dans le pied, nombre appartenant à YHVH, le nom divin. Le divin se cache donc dans la structure de nos pieds ?

Si on porte notre attention sur ce nombre on trouve le 2 -l'union, l'association, Beth en lettre hébraïque qui est  la Maison originelle, le berceau de notre âme et le 6, l'amour, le lien, le choix, le Vav en hébreux, le Et..

Dans le tarot, le 26 correspond au Valet de Bâton dont la signification est, entre autre, l'hésitation entre faire ou ne pas faire, créer ou ne pas créer et obéir ou non à ses désirs ....Il représente la difficulté d'avancement personnel car des efforts sont nécessaires pour rester maître de ses positions !  encore une belle évocation de ce à quoi nos pieds nous invitent ....

On peut alors dire que les 26 os de notre pied, qui x 2 font 52 (ce qui nous renvoie aux 52 argonautes qui iront chercher la Toison d'Or) évoquent donc notre potentialité à être en lien avec la Maison ,notre Maison, notre Soi. Etre en lien avec notre structure essentielle (essence ciel) par un effort constant, un désir sans cesse renouvelé et une volonté de fer qui nécessite courage, persévérance et foi. Alors nous avançons en homme libre sur notre chemin.

 

Quand au 7 que nous avons si souvent croisé pendant cet exposé, il est un nombre magique, une mine d'or, le nombre sacré  des Anciens. Il est mythique et connu de tous ...  à travers les 7 couleurs de l'arc en ciel, les 7 chakras, les 7 jours de la semaine, les 7 notes de musique, les 7 planètes, les 7 sacrements, les 7 étoiles de la Grande Ourse, les 7 types de métaux, les 7 degrés de conscience ou étapes d'évolution chez l'homme, les 7 péchés capitaux, les 7 cycles du développement humain, les 7 orifices du visage , les 7 années nécessaires au renouvellement cellulaire, les 7 merveilles du monde .... et on pourrait en égrainer encore beaucoup ... tout ceci pour dire que c'est un nombre essentiel, essence-ciel, d'essence divine.

Il est l'assemblage de la trinité divine, le 3 - triangle du Ciel, et du quaternaire matériel, le 4 - le carré de la Terre. Il symbolise donc l'Univers créé, il est l'arche d'alliance et est souvent représenté par un carré surmonté d'une pyramide. Il est le nombre des temps, des cycles mais aussi de la Sophia .

 

Pour Hippocrate, le 7  " par ses vertus cachées, maintient en l'être toutes choses; il dispense vie et mouvement". Pour Papus, il est "l'étoile à 6 branches monté sur 1 pivot".

Il est le nombre de Netzach, la Victoire, dans l'arbre séphirotique (kabbale), qui harmonise la totalité des plans spirituels et physiques.

 

Et c'est bien ce à quoi nous invite à faire le 7 que nous avons croisé tout au long de cette étude, c'est à dire, nous libérer, nous reconnaître, nous rassembler et avancer sur notre chemin, le chemin de notre particularité, le chemin de notre ETRE pour VIVRE en parfaite résonance avec notre SOI. Ce à quoi nous servent nos pieds, choisir et donner une direction....

Bon Vent !

 

 

 

(*) Luc Bigé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents