https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ “Au commencement était le son ...“

"Au commencement était le son ..."

December 6, 2016

 

Chants, battements de mains, choc de pierre ou de morceaux de bois...les sons ont toujours existé. Résultat de l'air en vibration, ils sont présents depuis l'origine du monde - big-bang...

Tout est son car tout est vibration comme l'évoque si bien les Egyptiens à travers la 3ème loi du Kybalion "tout est vibration, rien est inerte, tout vibre".

 

Les sons nous accompagnent tout le temps, partout et la première "musique" que nous entendons est celle de la voix de notre mère puis notre propre voix qui nous accompagne sans cesse.

Et c'est grâce à une cliente (petit clin d'oeil et merci !) que je vais vous parler des sons et notamment d'une artiste qui touche nos âmes....

                       Le corps humain, en tant qu'émetteur récepteur de vibrations est aux premières loges pour subir les effets néfastes ou bienfaisants des énergies circulantes. La voix est une des plus fortes et plus belle façon de se connecter à nos émotions profondes, celles qui sont mémorisées dans toutes les cellules de notre corps. D'ailleurs, la voix humaine est encore plus puissante que n'importe lequel des instruments de musique en ceci qu'elle contient en son sein la conscience. Chacun possède son propre guide intérieur susceptible de lui indiquer les sons qui auront l'influence la plus bénéfique sur son système cardiaque, immunitaire et nerveux tout comme sur les plans émotionnels et/ou spirituel. Pour les Soufis, et notamment Hazrat Inayat Khan, le chant est "souffle de vie" et le plus puissant de tous les outils utilisés en musicothérapie, car notre corps est semblable à une cathédrale, c'est un temple (de Salomon), qui accueille quelque chose de bien plus grand que lui. Les sons, porteurs d'informations émettent des vibrations elles mêmes porteuses d'énergies qui "naviguent" au sein du corps et se mettent en résonance avec les organes et les cellules, créant une douce et harmonieuse symphonie. La santé n'est-elle pas définit comme étant "le silence des organes dans l'harmonie des fonctions"? 

Rudolf Steiner comparait la maladie " à un piano désaccordé" et disait qu'il "apparaît intéressant d'aborder le bien être et la santé de manière holistique en y intégrant l'importance des sons dans notre vie et dans le processus de guérison". 

 

 

Alors je vous invite à découvrir et écouter

 

Hayet Ayad, http://new.hayet-ayad.com/, 

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents