https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ A la rencontre du Platane...

A la rencontre du Platane...

September 28, 2016

 

 

Marcher, se régénérer et découvrir tout près de chez soi des colosses aux racines centenaires. Une vraie découverte aux portes de chez moi, au bord de l'Isle. Un petit coin de paradis gardés par platanes qui m'ont permis de m'interroger sur cette belle rencontre.

Qu'est ce que le Platane ? Que viennent-ils me dire, m'apprendre sur moi même ? 

Quel est leur message?

 

Le platane est un arbre commun, certes, qui pousse vite et se développe de manière harmonieuse, droite, et forme un ombrage bienfaisant... mais ?

quoi d'autre ? Il peut atteindre un diamètre impressionnant (de beaux spécimens existent dans le Parc Monceau à Paris, 1 de 7 m de circonférence d'ailleurs) ... mais encore ?

Ma curiosité cherche, s'interroge et découvre qu'il est un pilier majeur de la mythologie, rattaché à l'arbre de Vie , ah !!!

Il est associé à Gaïa (déesse mère de la Terre chez les Grecs et les Crétois) et à Tanit (déesse de la fertilité chez les Carthaginois), car sa feuille en forme de main est la manifestation de la présence divine. Cela devient fort intéressant !!!

 

Dans la mythologie grecque, le platane est un symbole de régénération (l'écorce se régénère, par plaques, comme la peau du serpent). Il mue et donc m'invite à faire de même... belle synchronicité !!!

Il a même servit à construire le cheval de Troie.

Le caducée des médecins, attribut du dieu grec guérisseur Asclepios, est une baguette de platane ailée autour de laquelle s'enroulent deux serpents (en référence à la mue annuelle de son écorce semblable à celle de la peau de l'animal).

Le médecin grec Hippocrate, quant à lui, exerçait son office sous le platane du temple d'Asclepios situé sur l'île de Kos. Cela doit bien avoir un sens !

Et dans la tradition sikh, le sâdhu Baba Sri Chang, planta un jour un tison en terre, d'où sortit un platane :

« si d'un tison on peut faire naître un arbre, alors d'un homme ordinaire on doit bien pouvoir faire jaillir le divin ». 

Et ils sont 7, nombre , qui fait référence à l'expérience du démembrement suivi d'un élargissement de la conscience, sur les 7 plans où elle peut voyager.

Voilà qui éclaire un peu plus ma conscience et je comprends un peu plus mon besoin régulier d'aller me ressourcer auprès d'eux pour essayer de "faire jaillir en moi le divin ". LOL

 

Alors, dorénavant, quand vous croiserez un platane, je vous invite à le regarder différemment pour vous laisser aller pleinement à cette belle connexion.

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Au delà des appats-rances....

November 13, 2019

1/7
Please reload

Posts Récents