https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ "Celui qui se tourne vers le soleil"

"Celui qui se tourne vers le soleil"


Première pierre de la Jérusalem Céleste, le Jaspe Sanguin est une pierre forte intéressante puisqu'elle nous invite à un travail qui paraît simple mais qui est des plus complexe : "Entrer en soi" pour "se voir", c'est à dire ... tire "le fil de soi" ...!

Le Jaspe sanguin, la "pierre de sang", est un jaspe vert moucheté de rouge, nommé aussi héliotrope, du mot grec "helios", soleil et de "trepo", tourner, qui littéralement et selon Pline l'Ancien, signifie "celui qui se tourne vers le soleil". Il s'agit, ici, selon R.Payeur, "de quitter l'attraction du monde extérieur pour vivre le passage vers l'intériorité, d'aller à la rencontre de l'esprit"(1). Le jaspe sanguin nous invite à opérer une conquête, celle de notre être, de notre totalité. Cette pierre évoque l'idée d'un passage nécessaire vers une dimension de notre être qui serait plus proche de la vie.

Chez les anciens et les amérindiens, l'héliotrope était connu pour faciliter l'accouchement des femmes, ce qui est fort instructif, car la pierre nous propose d'accoucher de nous-mêmes, c'est à dire de prendre le chemin de vérité. Il s'agit bien de se tourner vers notre propre soleil, vers cette lumière incandescente afin de la rendre visible et ainsi rayonner à partir de ce centre. On se tourne vers le dedans pour accoucher de notre nature véritable, celle qui fait dire à Platon, que philosopher c'est apprendre à mourir ! Mourir à ce qui n'est pas moi, ce qui n'est plus moi !

Il s'agit alors de participer pleinement à ce travail qui consiste à endosser notre responsabilité, celle de découvrir qui nous sommes vraiment, de l'assumer pour ainsi l'incarner et rendre visibles nos spécificités. Dieu invite l'homme à aller vers lui même..."Va vers toi pour ton bien, pour ton bonheur" et ce "Va vers toi" n'est autre qu'une invitation à mettre au monde le disciple en nous-mêmes, d'aller à la rencontre de la plénitude de notre être. Le chemin qui mène à cette rencontre est difficile car "le monde s'y oppose fermement "(1) et cela dès notre naissance où les injonctions reçues sont nombreuses, participant à cet empêchement d'être pour nous conformer aux normes extérieures et ceci au détriment, bien sûr, de ce que l'on porte en nous-mêmes. Le chemin de retour est fort ardu, mais combien salvateur pour celui qui prend le risque de l'entreprendre, d'avancer vers lui-même, car, à un moment donné, il s'agit de réellement se mettre au monde, de naître à soi-même, de s'extraire enfin, afin d'incarner ce que je suis pour offrir ce que je porte.

R.Payeur - Les 12 pierres de la Jérusalem céleste

Copyrignt 2018

#pierre #lithothérapie #JérusalemCéleste