https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ Notre ami Le Bateleur...

Notre ami Le Bateleur...


Nous avons décidé de parcourir le chemin proposé par les 22 arcanes majeurs du Tarot de Marseille et tout naturellement cela commence avec le premier arcane, nommé "Le Bateleur"(668), l'arcane 1, l'Aleph !

Que cache-t-il, que désire-t-il nous enseigner ?

Que veut-il nous montrer, nous insuffler, lui, cet "index"(668), qui nous montre le chemin à suivre, nous invitant à entrer dans la danse. Il est cet'"être nécessaire"(668), chargé de cette impulsion sans qui le parcours n'aurait pas de sens. Il est ce jeune Homme incarné qui est invité à vivre sa vie, à cheminer, à être actif (il est debout) afin que les fruits de ses futures expériences soient offerts au monde.

Ce "Bat l'heure" est actif, dans l'instant présent, avec à sa disposition de nombreux outils qu'il va pouvoir utiliser à sa guise. Pour lui, tout est possible !

Malgré sa figure masculine, il est l'"androgyne"(967=230+737), le "disciple"(230) de "l'ombre et la lumière"(737), cette dualité qu'il vient expérimenter ici bas. Etre androgyne, c'est être dans cet état originel, celui d'avant la "chute" où l'union de l'ombre et la lumière règne. C'est un état d'"unité"(594) qui permet de se "redresser"(594) . Ces deux polarités sont alors reconnues et aimées pour ce qu'elles sont.

"Oh ! âme, fais de ta chute une ascension" dit le Dibouk dans une pièce de théâtre Yiddish..(2)

Il me montre combien je suis "le lien"(129) entre le cosmos et la terre, entre la vie spirituelle et la vie terrestre et si je suis bien "En Je" (ange), si je suis bien ce que je suis vraiment, alors je peux manifester pleinement cette "alliance"(129) et devenir "le magicien"(159) afin de "recréer"(288) ma vie.

Arrêtons-nous un instant sur ses outils, sur ce qu'il a à sa disposition pour avancer sur le chemin de sa réalisation. Tout d'abord une table à "trois pieds", en effet nous n'en distinguons que trois, le quatrième est en dehors de la carte comme pour nous inviter à dépasser le stade des possibles. Il s'agit d'entrer pleinement dans la réalité de l'action, du choix et ainsi concrétiser, avec le quatre notre situation, en expérimentant pleinement la terre, ce "champ d'action"(449) qui mène à l'"éveil"(449). Et c'est fondamental, car notre équilibre en dépend tout comme la table qui a besoin de quatre pieds pour tenir debout !

Sur cette table, il y a différents objets, notamment un sac dont on peut penser qu'il contient une infinité de choses, symbolisant tout ce qui est à la disposition de l'Homme sur cette terre pour contribuer à son évolution. On distingue aussi ""trois dés"(568), venant nous "affirmer"(247) un message porteur venu "d'en haut"(568), et dont chacune des faces laisse apparaître un "nombre"(247), le un, le deux et le quatre, dont la somme fait sept"(1) . Sept, comme l'arcane du "Chariot"(371) auquel cette somme nous renvoie. C'est un indice, car c'est un arcane de mouvement puisqu'on y voit un homme conduisant un char, celui de sa "destinée"(378), de cette "ascension"(378), un char qu'il lui faudra savoir conduire intelligemment en le contrôlant bien car il s'agit de son "ambition"(371) . Et si nous multiplions 3 (dés) par sept (la somme) alors, nous obtenons "vingt et un"(1221), et ainsi se dévoile à nous l'arcane "Le Monde", le plus haut arcane majeur du Tarot qui nous permet de "bénéficier du soutien de"(1221) l'ensemble de la création pour ainsi vivre un réel accomplissement.

Avant de conclure, juste un regard sur le chapeau du Bateleur, cette "lemniscate"(443), ce signe de l'infini que l'on retrouvera dans de nombreux autres arcanes et qui de nouveau montre les nombreuses possibilités que l' Homme a à sa disposition ainsi que l'ouverture d'esprit qui lui est nécessaire pour vivre ce "jeu d'échecs"(443), ce "Je" fait d'échecs et de victoires, de chutes et de remontées, de lumière et d'ombre, qu'est sa vie.

De nombreuses choses restent à dire sur ce premier arcane qui marque le début du chemin, le premier point. Cet Homme "émerge du néant pour faire ses premiers pas dans le monde"(1). Il n'est pas encore accompli, encore bien "jeune", il n'a pas réalisé son être, son nom, il n'est qu'au tout début de l'histoire, au début de l'aventure magnifique de sa vie.

Et tout ceci est parlant car "Le Bateleur a à sa disposition tout le tarot jusqu'à la réalisation totale du Monde" (1).

(1) A. Jodorowsky - La Voie du Tarot - Editions" J'ai lu"- p 140

(2) A. Jodorowsky - Une évangile pour guérir - Editions Le Club - p 32

Copyright 2017

#tarot #symbolisme #arcane #chemin

0 vue