https://www.pinterest.fr/sophiebogard/

Magie des mots, des nombres...


Les nombres, les mots ...les deux sont intimement liés, très liés même et depuis fort longtemps car on trouve la trace de ce lien chez les Grecs et les Hébreux . Les hébreux utilisent, de par leur alphabet, les lettres en tant que nombre. Une lettre est égale à un chiffre et un mot à un nombre.

Langue très riche, l'hébreu permet une utilisation permanente de la guématrie qui "enseigne que deux mots de même valeur numérique sont profondément liés entre eux, ceci au point de pouvoir se substituer l'un à l'autre dans un texte."(1)

On trouve trace aussi de cette richesse chez les Grecs qui avaient développé l'art numérique afin de faire parler les nombres et ainsi "ouvrir des portes de communication entre les mots de valeurs numériques identiques"(1). Pour Pythagore, "toutes choses sont des nombres", car "les nombres sont pour ainsi dire le principe, la source et la racine de toutes choses"(2).

Quand est-il dans notre bonne vieille langue latine et contemporaine ?

Pouvons-nous faire de même et découvrir des portes, des liens, des secrets bien gardés et entrevoir une forme de "sagesse" (318), "Dieu" (318) ?

"Les nombres"(482) ont une "identité"(482) , ils sont nos "conseillers"(482). Et là déjà, se dessine une "voie"(474) qui donne envie de "tirer le fil"(474) afin d'en savoir un peu plus... pour voir combien c'est magique, combien c'est enthousiasmant !

On constate très vite que cela met à jour des liens insoupçonnés qui renforcent, un peu plus encore la portée du mot, du nombre et la portée énergétique du mot que l'on prononce !!!

Les mots, les nombres sont bel et bien liés, reliés même et constituent des forces à l'immense pouvoir, pouvant tour à tour être guérisseur ou destructeur.

Et nous, et bien nous avons toujours le "choix"(680), cette "serrure" (680) que nous sommes seuls à pouvoir "actionner"(468), à "connaître"(468).

La guématrie permet alors de mettre en lumière combien "Les nombres et les mots"(1196) constituent l'essence même du "verbe créateur"(1196) afin que nous puissions les utiliser un peu plus en conscience. Les "mots"(400) sont des "êtres"(400) sensibles, faits de forces, de faiblesses et d'énergies dont nous sommes les seuls, dans le monde vivant, à avoir l'utilisation.

Nous sommes porteurs d'"un pouvoir créateur"(2033) sans commune mesure, dont le coeur est animé par une belle "lumière mystérieuse"(2033) ! A nous de savoir quoi en faire ...

(1) G.Lahy

(2) Théon de Smyrne

Copyright 2017.

#lesnombres #magie #symbolisme #sagesse #guématrie #connaissance

101 vues