https://www.pinterest.fr/sophiebogard/ L'entrée dans le monde des eaux intérieures.

L'entrée dans le monde des eaux intérieures.


Le bassin dont la structure osseuse nous parle des valeurs profondes annonce le début de la vie intérieure, le monde des eaux, des rêves, du psychisme, des sentiments et de l'imaginaire.

Le petit bassin et le système génital sont comme des portes d'entrée, ensuite les viscères "qui servent la vie" (1), "comme le héros sert son Dieu ou son Roi", viendront signifier leur fonction par leur nom.

Nous sommes toujours dans cette expérience de l'Unité, dans cette remontée que nous avons entamé dans les pieds et qui se finira à la tête.

Le ventre, dont l'espace est délimité par le bassin, est un lieu de délivrance, dans lequel peut s'opérer une seconde naissance pour celui qui a commencé à revenir vers son essence, son être essentiel. Il abrite notre centre de pouvoir, ce Hara, le centre vital de l'homme, dont parle si bien K. DÜRCKHEIM (2), et qui est associé au courage notamment dans de nombreuses expressions populaires, "avoir du coeur au ventre", "avoir des tripes" ou bien à la lâcheté , "se mettre à plat ventre", "n'avoir rien dans le ventre".

Cet espace est un haut lieu du processus de naissance, la naissance physique se joue dans l'arche des pieds, celle du sujet dans le ventre et celle du héros intérieur dans l'espace du coeur quand la grande porte du diaphragme est franchie, permettant ainsi de se diriger vers l'étape finale et rejoindre le monde des étoiles, celui de la voûte crânienne par le passage étroit qu'est le cou. Rejoindre la voûte céleste en haut du crâne ... nous n'y sommes pas encore !!! Alors continuons l'exploration du bassin ...

Le héros se définit, comme " celui qui a su poser sa conscience dans l'espace sacré du coeur pour agir dans le monde de ses viscères" (qui servent la vie), l'espace du ventre, les tripes se servant alors correctement de ses membres inférieurs pour engendrer des résultats concrets .

Dans le processus de descente des énergies, le foetus quitte le monde des eaux amniotiques pour entrer dans le monde des "lumières", des "bruits, des odeurs et de la faim". Il part explorer le monde extérieur, la dualité, le monde de l'action, celui dans lequel se pose la question de la différence entre le bien et le mal et grandir. Quand un jour, l'énergie-conscience de l'homme debout remonte, alors se reproduit le même processus mais dans le sens inverse , il repart vers l'expérience intérieure, vers le monde sensible et va pénétrer le l'univers des "Dieux", car le ventre, lieu de cette seconde naissance est le siège de l'ouverture de conscience à la perception pleine et entière des mondes sensibles. La remontée impose alors l'intégration pleine et entière de ces 2 principes que sont la lumière et les ténèbres car l'un ne va pas sans l'autre, il s'agit, comme le dit Jung, d'intégrer sa part d'ombre.

Dans le bassin, cohabitent 2 éléments fondamentaux, "baptismaux", que sont le feu et l'eau, 2 éléments qui interviennent dans le processus de l'agir, de la transformation, ils sont des agents de régénérescence . Les facteurs biologiques présents dans le ventre évoquent bien ce feu et cette eau en permanence, l'or jaune, l'urine, ce "soleil liquide" (feu/eau), le feu liquide de l'estomac (acide chlorhydrique), le feu digestif des intestins qui ne peut s'opérer sans eau...Leur cohabitation est magique, transformatrice et complémentaire, comme elle peut l'être quand il s'agit de faire durcir du fer chauffé par le feu...il faut de l'eau !!!

L'eau ... cet élément précieux, renvoie à la sensibilité, aux sentiments, à l'équilibre, l'inclusion, la solidarité, l'affinité, l'attirance... - 2 gouttes d'eau proche se rassemblent, s'associent, elles adorent se lier- mais aussi à la mémoire puisqu'elle garde la mémoire de tous les lieux qu'elle traverse depuis sa source, elle est informationnelle (cf homéopathie) mais aussi purificatrice puisqu'elle détache, désencombre ... Elle est aussi promesse de vie puisqu'elle rend la terre féconde, qui sans elle se meurt !

#symbolisme #bassin #eaux

70 vues